Chronique album : Charles like the Prince – Épitaphe

À 24 ans, après une grosse déprime post-adolescence, et après trois années passées à écrire son album, Charles like the Prince débarque dans vos oreilles pour ensoleiller votre rentrée, avec Épitaphe son premier disque.

Et il faut le dire, on a bien besoin d’écouter des jolies ballades pop pour se remonter le moral en rentrant des congés !

Ne vous fiez pas à son physique de fils de bonne famille, et à ses costumes excentriques, auxquels Mika n’aurait rien à envier, Charles est influencé par la scène pop folk française du moment, et des années 80, mais aussi par un soupçon d’électro, et le jeune artiste assume totalement le côté kitsch de sa musique (et de son look) !

À mi – chemin entre Arcadian, The Pirouettes, Les Fréro Delavega, et Vianney, (pour ne citer que des exemples populaires) vous serez sans nul doute surpris à l’écoute de cet ovni musical. Le rythme est entêtant, les mélodies, entre pop et électro, sont efficaces, et les paroles vous restent dans la tête.

Entre déclarations d’amour, déceptions, et aveux écorchés vifs, les chansons restent pour la plupart joyeuses et bon enfant. Les textes sont accessibles sans être trop simplistes.

Personnellement, j’ai beaucoup aimé le titre Ma chère, qui ouvre le disque, mais qui, surtout, est un condensé de joie et de bonne humeur.

Épitaphe – Charles like the Prince – sortie le 22 septembre 2017

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s