Soirée Ciné : Du vent dans mes mollets – Carine Tardieu (2012)

 

Le pitch


Rachel, petite fille timide de neuf ans, aimée par Michel, son père juif et étouffée par Colette, sa mère possessive originaire de Tunis, fait la connaissance à la rentrée des classes de Valérie, une fillette intrépide et effrontée de son âge. Rachel, influencée par sa nouvelle amie, se livre à son tour aux grossièretés, aux gestes scabreux et aux bêtises. Une amitié s’installe entre les parents des deux fillettes, et Michel, installateur chez Mobalpa, propose à Catherine, la mère divorcée de Valérie, de lui construire une nouvelle cuisine. La complicité entre Michel et Catherine vire à l’attraction mutuelle. Lorsque Colette découvre la cuisine terminée, une jalousie naissante la porte à s’interroger sur son couple qui souffre de routine et de lassitude. (Source : Wikipedia)

Mon avis


Je m’attendais à une jolie comédie sur l’enfance, pleine de rires et de bonne humeur, alors quand le film tourne au drame, j’avoue qu’au-delà de l’effet de surprise, je me suis également sentie trahie, par le scénariste, par le réalisateur, et surtout par des acteurs si doués, que jamais vous ne pourriez miser un centime sur l’issue du film. Une perle rare du cinéma français, avec une mention spéciale aux deux petites filles (Juliette Gombert et Anna Lemarchand) entre l’innocence et l’espièglerie de leur jeu d’actrices je ne saurais dire ce que j’ai préféré. Vous passerez un joli moment devant ce film.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :