Soirée ciné : LØVE Live – Julien Doré

Reçu il y a quelques temps, (avec de gros soucis d’envoi, mais Sony a su régler le problème avec rapidité et efficacité et pour cela je les remercie !) je n’avais pas encore eu le temps de visionner le DVD de Julien Doré.

Hier soir sous l’impulsion de mes nièces, je n’ai eu d’autre choix que de m’y mettre. Et je dois avouer que leur naïveté, et leur franchise toute enfantine m’ont plus subjuguée que l’artiste et son groupe.

Du coup, la critique du jour vous ai offerte par Alaïs et Loélie, 9 et 7 ans qui ont vraiment eu un regard rafraîchissant sur ce spectacle.

Dès le départ, Loélie annonçait de but en blanc qu’elle voulait assister à un concert de M. Doré, et au premier rang s’il vous plaît. Et d’ajouter à cela, « il est beau quand même ».

Au fil des chansons, les petites réflexions de nos apprenties journalistes m’ont tour à tout fait rire par leur sincérité, ou par leur honnêteté. Entre les « il saute partout comme un crapaud », où on saluera l’inventivité de la comparaison, les « j’aime bien ses cheveux bouclés » de l’extatique Loélie, ou les « Il fait flipper là ! » d’une Alaïs surprise par les rugissements du chanteur pendant « Kiss me Forever »… les demoiselles ont cependant souligné un point important, et non négligeable « C’est en anglais je comprends rien ! » !

A force de voir Julien et ses comparses s’exciter sur scène et sauter dans tous les coins, on notera notamment que « Ce concert, c’est un grand n’importe quoi ! », et j’avoue que je ne suis pas sûre de comment il faut prendre la chose.

Ce qui est génial avec les enfants c’est qu’ils remarquent les détails les plus improbables, qui a la limite en tant qu’adulte ne nous choquent pas plus que ça, quand Julien porte un casque à paillettes, nous on essaie d’y voir une démarche artistique,tandis que mes nièces ont réagi avec un naturel déconcertant et un air quelque peu blasé « Et pourquoi il a mis sa tête dans une boule ? Il a l’air ridicule. »

Les musiciens n’étaient pas en reste concernant l’œil inquisiteur qui les observait, notamment au sujet des tatouages, parce que des fois trop c’est trop, « Il en a plein les bras ! » (au sujet d’Arman Méliès)

En plein « Paris- Seychelles », alors que Julien traverse la foule, Loélie réalise que j’ai eu l’occasion de le voir « en vrai » vu qu’il est venu chanter dans la salle où je travaille… Déçue, et un peu envieuse elle commence à bouder l’artiste et son show.

L’incompréhension avec la langue anglosaxonne s’est par la suite avérée être un vrai problème, quand l’artiste a proposé d’aller à « Winnipeg with you… », les filles se sont soudainement interrogées : « Il veut aller avec qui à Neuillypeg ? »

Je peux vous dire que maintenant je vois et surtout j’entends les chansons différemment, et surtout avec le sourire que m’a redonné cette naïveté propre à l’enfance.

Quand enfin le groupe a entonné un titre en français, en l’occurrence « Bleu Canard », elles se sont avérées choquées par les paroles… Bref, Julien Doré, en français, peut-être à ne pas mettre dans toutes les oreilles !

La fin du concert arrive, et dès les premières notes de « Corbeau Blanc », Alaïs réalise qu’elle aime beaucoup cette soirée DVD – Concert et déclare tristement « J’ai pas envie qu’il nous quitte… », c’est en douceur que les premières paroles résonnent «  Ce soir, je vous quitte… »… C’est déjà la fin du concert, et le DVD s’achève… Il est temps d’aller dormir, avec du LØVE et des paillettes plein les yeux, de la poésie et de la musique plein les oreilles…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :