Découverte : Each Day – Cyrille Aimée

Vous le savez en musique je suis plutôt du genre « exigeante », et surtout quand les artistes se revendiquent d’un genre où bizarrement ça ne colle pas… un peu comme si Marc Lévy se présentait comme le nouveau Victor Hugo alors qu’on sait tous que c’est deux salles deux ambiances.

En matière de musique Jazz j’ai mes références et dans le registre la chanteuse contemporaine qui fait le mieux le job reste Norah Jones, à qui je vouerai presqu’un culte… (j’ai dit presque !)

Quand j’ai reçu le clip de Cyrille Aimée, je me suis dit et en voilà encore une qui se pose en chanteuse jazz, et qui en plus se la joue en anglais… et puis j’ai fait contre mauvaise fortune bon cœur et j’ai eu raison !

En mettant mes stéréotypes de côté et en écoutant la chanson à plusieurs reprises, (pendant plusieurs semaines) j’ai fini par me faire à l’idée… Ici il s’agit plus d’une chanson pop aux accents jazzy, on est loin de Norah Jones, mais ça reste quelque chose de plutôt agréable à écouter, la voix de Cyrille Aimée est à la fois douce et forte, avec quelques inflexions rauques juste quand c’est nécessaire. Elle utilise sa voix comme un instrument pour servir sa musique, et ça marche plutôt bien !

 

Les guitares swinguent, la mélodie est pêchue, pétillante, et joyeuse, les paroles sont sympathiques, guillerettes et nous donneraient presqu’envie de retomber amoureux, pour sentir à nouveau cette légèreté, cette sensation d’être comme gonflé à l’hélium.

Je n’irai pas jusqu’à coller une étiquette Jazz sur la musique de cette jeune artiste, je pense bien au contraire qu’il vaut mieux éviter de l’enfermer dans un style en particulier parce qu’elle pourrait encore beaucoup nous surprendre !

Dans Each Day, en duo avec Matt Simons, Cyrille Aimée nous chante le coup de foudre et l’amour naissant entre deux individus. Une jolie ballade, certes aux accents jazzy mais surtout aux accents folk, qui insuffle un vent de liberté et de bonheur sur cette fin d’été.

Une chanson romantique, et mélancolique, à écouter sans modération !

A retrouver sur l’album Let’s get Lost (Mack Avenue / Harmonia Mundi)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s