Rencontre : G Flip – Killing My Time

Georgia Flipo, plus connue sous le nom de G Flip est une artiste australienne qui vient de sortir les deux premiers titres extraits de son album à paraître et dont la musique vous parlera forcément de par son énergie et la force de caractère qui en transpire.

Pour mieux la connaître et mieux comprendre son univers, nous avons eu la possibilité de lui poser quelques questions pour écrire un portrait sur mesure. C’est parti !

Auteure, compositrice et interprète surdouée de la pop, c’est ainsi que l’on pourrait définir G Flip, pourtant les mots qu’elle utilise pour se présenter démontre de sa modestie, « Je suis une petite australienne blonde, un peu folle, je joue de la batterie, et j’écris et je compose de la musique ».

Dans About You et Killing my Time, les deux premiers titres de son album, on ressent diverses influences de la pop musique des années 90, elle ne renie pas ses influences qui viennent probablement de son amour pour la musique de Michael Jackson ou pour tous ces artistes qu’elle écoutait étant enfant / adolescente « En grandissant j’écoutais ce qui est je pense ma plus grande influence, des artistes comme MJ, les Stones, No Doubt, Franck Ocean, Bob Marley, City and Colour, The Internet, John Mayer, Hozier, Leon Bridges, NERD, Haim, Jimi Hendrix, Foo Fighters, Paramore, The Weeknd, Miguel, Rage against the machine, Prince, Red hot chili Peppers, Usher etc. » , mais elle avoue volontiers ne plus écouter de musique récente quand elle est en phase de composition, « J’ai arrêté d’écouter de nouvelles musiques parce que je ne voulais pas être influencée par ce que j’écoutais, et je voulais juste créer ce que mes oreilles aimaient sans qu’il n’y ait de but ultime pour ressembler à tel ou tel son, et me dire que ma musique devrait plus sonner ainsi. »

Un son propre, bien loin des guitares saturées du rock, qui oscille entre la musique pop et la musique électronique voilà la griffe de G Flip qui écrit et compose à la maison « Ma chambre en Australie, c’est un peu mon studio maison, là où j’écris et compose tous mes morceaux et où naissent les idées. Je peux très bien écrire une chanson ailleurs, mais c’est toujours là que je la ramène. C’est mon endroit magique, où je peux créer dans un univers cosy et où j’allume mes lampes à lave. »

La place des femmes dans la société a beaucoup changé, et le milieu artistique est un peu le fer de lance pour dénoncer le harcèlement dont celles-ci sont victimes, G Flip n’est pas indifférente à ce mouvement, d’abord en tant que femme, les femmes qui dénoncent ces violences sont inspirantes, ensuite « C’est un mouvement très puissant, et je suis fière que toutes ces femmes soient suffisamment fortes pour parler publiquement de ce qu’elles ont subi. La prise de conscience est la clef, et je trouve ça génial que nous approchions enfin d’une plus égalité entre les sexes. »

Il y a quelque chose de différent chez cette jeune femme, elle respire à la fois la joie de vivre, elle créé une musique énergique mais les paroles de son dernier titre Killing my time nous parle d’une histoire d’amour qui prend trop de temps, qui devient intrusive voire toxique et chronophage « L’inspiration me vient de ma vie personnelle, cela a beaucoup à voir avec mes relations amoureuses à vrai dire ! »

Bien sûr le processus de création est propre à chaque artiste, Georgia est une musicienne née qui a priori ne se destinait pas particulièrement à devenir auteure, compositrice et interprète, pourtant elle aurait aimé ce genre de profil dans la musique internationale quand elle était ado, « Je créé ce que j’aurais aimé voir exister, c’est un peu mon mantra, toute ma vie j’ai rêvé d’une artiste pop en solo, qui jouerait de la batterie, j’adore tellement la batterie, je voulais que quelqu’un d’autre le fasse, mais personne ne le faisait alors, voilà, nous y sommes ! »

Et c’est ainsi qu’est née G Flip.

 

G Flip sera en concert le 1er novembre lors du Pitchfork Festival à Paris.

Pour lire l’article précédent, clique ici.

Pour nous soutenir via Facebook, clique ici.

About You

 

Killing My Time

 

Une réflexion au sujet de « Rencontre : G Flip – Killing My Time »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s