Rencontre : Julian Marley, tel qu’il est…

Julian Marley est un artiste de reggae, cela va de soit me direz-vous, le sang de Bob Marley grand chantre du reggae s’il en fallait, coule dans ses veines, alors qu’il revient avec un nouvel album qui sortira en octobre, j’ai profité de sa venue au No Logo Bzh Festival pour le rencontrer.

 

 

Multi-instrumentiste, des claviers, à la guitare, en passant par la batterie et la basse, Julian Marley écrit et compose dès son plus jeune âge, et si certains pensent que c’est par facilité, parce qu’il est le fils de, qu’il fait ce métier, ils se trompent « Je fais de la musique pour les gens, j’aime transmettre de l’amour à travers la musique tout simplement ». Outre ses propres projets artistiques, ils collaborent avec d’autres artistes via la maison de disques qu’ils ont créée avec ses frères, Stephen et Ziggy « Ghetto Youths Crew ».

En 1996, il sortait son premier album, et à la fin de cette année, en octobre il sortira son 4ème disque. Il prend son temps pour écrire et composer entre chaque album, parce qu’il espère sans doute ne pas passer à côté de sa vie, il profite de chaque instant, et aime aller à la rencontre des gens, comme le disait Bob Marley « L’argent n’achète pas la vie ».

Dans son processus artistique et créatif, Julian Marley évoque avec admiration et bienveillance tous les artistes qui insuffle cette envie, et cette émotion dans leur musique, « Il y a des millions d’artistes qui m’inspirent, Stevie Wonder, Marvin Gaye, Peter Tosh, John Legend, John Holt, Dennis Brown, et tant d’autres… En fait j’aime écouter toutes sortes de musique, du classique, du folk, du rock, du jazz, ce que j’aime c’est que la musique me transmette une émotion. »

Que ce soit via d’autres artistes ou grâce à l’environnement qui l’entoure, Julian Marley ne cherche pas l’inspiration à tout prix. L’inspiration le trouve, dans l’instant, quand il le faut… « Il n’y a pas d’endroit en particulier qui m’inspire, chaque recoin de la terre peut être source d’inspiration, via la terre, la nature, le vent, la mystique naturelle, mais je suis aussi inspiré grâce à Dieu ».

La femme, et ce qu’elle représente, est également source d’inspiration, « Dans la société, selon moi la femme doit être considérée comme une reine. Par exemple on dit la terre nourricière, elle est notre mère, elle nous nourrit et nous porte, la femme a ce rôle d’être notre mère à tous, il faut la respecter pour cela et bien plus encore. »

Les expériences de la vie forgent également le caractère et le personnage de Julian Marley, et transcendent son écriture, « Ma vie privée c’est de l’expérience, et je peux être avec des milliers de gens, et ne pas expérimenter la même chose qu’eux. Nous vivons les expériences différemment selon qui nous sommes. Si je devais donner une citation qui représente l’état d’esprit de ma musique ce serait, la musique pour tous, parce que mon message est pour tout le monde, peu importe ce que l’on fait, qui l’on est, la musique c’est un message d’amour, cela aide à surmonter le stress, à se créer un réseau, peu importe ce dont on souhaite parler, la musique nous libère, et libère nos sentiments. »

Cette proximité, ce lien avec la réalité, et cette envie de partage transpirent lors des lives, en concert on ressent une forme de communion entre Julian Marley, son groupe, et son public, il décrit cette relation ainsi « J’ai une connexion spirituelle avec mon public, nous sommes très proches. Il y a une forme de vibration entre nous, parce que de toute façon la musique est une vibration. »

Avec cette notion de partage et de vibration, on peut ajouter la bonne humeur, car les chansons de Julian Marley sont assez souvent positives, avec un joli message « La première chanson que j’ai écrit se nommait Uprising, c’est devenu le nom de mon groupe, c’est une chanson positive, qui remonte le moral… Et c’est vrai que je ne l’ai pas joué depuis un long moment… »

Et s’il devait ajouter quelque chose à cette discussion ce serait « Mon nouvel album As I Am (ndlr : tel que je suis) sort en octobre, et je reviendrai pour donner une série de concerts en France à cette occasion très bientôt ! »

 

Pour lire l’article précédent, clique ici.

Pour me soutenir via Facebook, clique ici. 

 

Une réflexion au sujet de « Rencontre : Julian Marley, tel qu’il est… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s