Soirée ciné : Edmond – Alexis Michalik (2019)

Le pitch


En 1897, à Paris. Le jeune Edmond Rostand n’a rien écrit depuis deux ans lorsqu’il propose un rôle au célèbre Constant Coquelin. Seul problème : la pièce n’est pas écrite, il n’a que le titre : Cyrano de Bergerac. Entre les histoires d’amour de son meilleur ami, les caprices des actrices, la jalousie de sa femme, le manque d’enthousiasme de son entourage, Edmond se met à écrire cette pièce à laquelle personne ne croit.

Mon avis


Alexis Michalik écrit Edmond dans le but d’en faire un film, des soucis de financement l’obligent à revoir son projet pour en faire une pièce qui est créée en 2016 au Théâtre du Palais Royal, et qui est toujours à l’affiche. Aujourd’hui, la pièce est connue comme étant celle qui a remporté 5 Molières en 2017 dont les prix d’auteur et metteur en scène pour Alexis Michalik.

En 2019, Edmond sort enfin au cinéma et le moins que l’on puisse dire c’est que l’adaptation de la scène au cinéma est particulièrement réussie. Un premier long métrage pour l’acteur / auteur / metteur en scène qui fait d’ailleurs une apparition dans le rôle de Georges Feydeau, ennemi d’Edmond Rostand, à qui tout sourit et dont les pièces sont un succès.

Edmond, campé par un Thomas Soliveres au sommet de son talent, évoque avec grâce et tendresse, l’écriture de Cyrano de Bergerac par Edmond Rostand.

Les puristes crieront à l’évidence, car nul n’est dupe mais bien évidemment l’histoire est romancée et parfois imprécise sur les faits historiques… Quand bien même, chacun peut s’identifier à un personnage selon son vécu, son ressenti et son degré de romantisme.

Chacune peut se rêver la Roxane d’Edmond, qui s’appelle en réalité Jeanne, interprétée par Lucie Boujenah, et qui insuffle une autre dimension aux personnages féminins du film / de la pièce. Quand d’autres s’identifieront au romantisme exacerbé d’Edmond Rostand, ou à la naïveté tantôt touchante tantôt crétine de Leonidas Volny (Tom Leeb) qui donne avec son personnage le crédit humoristique nécessaire au film.

Une mise en abîme maîtrisée du début à la fin, et un chef d’œuvre comme on en voit rarement.

Disponible dès aujourd’hui en DVD.

Pour lire l’article précédent, clique ici.

Pour me soutenir via Facebook, clique ici.

RDV sur Instagram avec l’identifiant @lesmusichroniques

Un commentaire sur “Soirée ciné : Edmond – Alexis Michalik (2019)

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :