Avignon Off 2019 : Les Carnets d’Albert Camus

Résumé


Les carnets furent écrits par Albert Camus de mai 1935 à décembre 1959. Ils narrent des choses vues, des éclairs d’idées ou simplement le récit de sa vie quotidienne en Algérie, à Paris sous l’Occupation ou à la Libération, pendant la guerre froide, au cours de ses voyages mais surtout l’empreinte de sa pensée et de sa conscience en action.

 

 

Mon avis


Il s’agit ici d’un seul en scène où le comédien, Stéphane Olivié-Bisson, nous raconte Les Carnets du célèbre écrivain, comme une immersion dans l’intimité de l’auteur où l’on découvre ses joies, ses doutes et ses peines. Car bien avant d’être un auteur connu et reconnu Albert Camus n’en demeure pas moins un homme, dont les déboires relationnels et familiaux ont inspiré l’œuvre.

Né à une période clé de l’histoire, on le découvre tantôt touchant, tantôt énervant, un brin hypocondriaque parfois… Il s’agit ici d’un spectacle intéressant, mais aussi touchant et émouvant dont on ressort conscient d’avoir appris quelque chose sur l’homme, sur l’auteur, mais aussi sur le contexte historique dans lequel il a vécu.

 

Pour lire l’article précédent, clique ici.

Pour me soutenir via Facebook, clique ici.

RDV sur Instagram avec l’identifiant @lesmusichroniques

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :