Chronique album : Vianney – Éponyme (2016)

Après le succès de son premier album « Idées Blanches » paru en 2014 et de son tube « Pas là », Vianney nous revient avec un nouvel album.

Fraichement couronné d’une Victoire de la Musique en tant qu’artiste masculin francophone de l’année, Vianney propose dans son dernier disque des titres plus sobres, plus matures et plus réfléchis.

En recevant l’album, il me faut être honnête, j’étais plus que dubitative, à l’idée de l’écouter, il faut avouer que je n’étais vraiment pas fan du premier opus, et que j’étais la première à lever le bouclier quand il a reçu son prix en février dernier à la Villette.

Et puis, faisant contre mauvaise fortune bon cœur, j’ai écouté Vianney. Et j’ai été surprise, moins léger, moins diffus, moins enfantin, c’est comme s’il avait enlevé tout ce que je n’aimais pas dans le premier disque pour la réalisation du second.

La qualité du son, de la réalisation, de la production, mais également des paroles et des compositions peut surprendre, on en viendrait presque à se demander s’il s’agit du même chanteur. Moins gamin, et plus adulte, Vianney a grandi, et ça se ressent dans ce disque. Sa voix prend toute son ampleur dans cet album, et se développe sur des instrumentales magistrales.

Un joli album, à découvrir sans plus tarder.

Sortie le 25 novembre 2016

En tournée dans toute la France à partir de février 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s