Portrait : Septembre – Si c’était à refaire

Septembre n’est plus uniquement le mois de la rentrée, c’est également le nom d’un groupe de pop francophone qui vient tout juste de sortir son premier album, porté par le premier extrait Si c’était à refaire, dont je vous parlais précédemment (à relire en cliquant ici).

 

Septembre c’est un quatuor formé par Sylvain au chant, Axel à la basse, Benoît à la guitare et Romain à la batterie. Ils se rencontrent à Avignon, et ensuite décident de créer Septembre « nous avons formé ce groupe en 2014, et le nom du groupe est arrivé naturellement le 1er septembre 2014, parce qu’on s’est retourné sur ce qu’on avait écrit, et qu’on s’est dit que Septembre, c’était l’éternel recommencement… »

Sur une pop dansante, presque californienne dont les rythmes sont à la fois enthousiastes et entraînants, Septembre nous conte des histoires d’amour, de désamour, et d’éternels recommencements « C’est de la pop, chantée en français, teintée de nostalgie heureuse… »

En septembre, il y a « les souvenirs de vacances et les nouveaux souvenirs qu’on va fabriquer, ce n’est pas vraiment la fin de l’été, mais pas non plus le début de l »automne, bref, Septembre c’est un endroit assez fascinant… » et ils ont choisi de condenser tout cela dans un premier album à la pop dansante et joyeuse quelque part entre nostalgie et impatience.

L’écriture est simple, efficace, parfois incisive, les refrains sont accrocheurs, et l’ensemble sent bon la fin de l’été, l’automne et la mélancolie de la rentrée. Le mélange est dynamique, parfois intense, mais présente une alchimie entêtante et addictive. Une écriture et une composition qui naissent dans le collectif « Pour les mélodies, c’est très conventionnel… Soit on trouve un truc à 4, soit l’un de nous arrive avec une idée et on bosse dessus » mais cette inspiration naît aussi dans les racines du groupe, dans le Sud « On aime beaucoup écrire dans un lieu qui s’appelle le Renard Mesquin, dans notre sud adoré… On a écrit aussi quelques titres à la montagne, au milieu de la forêt… Bref, on est plus nature que béton… On s’est appliqué à écrire un album inspiré de choses intimes et sincères. On entend assez de blabla partout ailleurs pour pas s’emmerder à raconter du vide dans nos morceaux. »

 

 

Pressés d’échanger avec le public, les quatre jeunes hommes évoquent avec envie et impatience les concerts passés, et à venir… « on adore la scène et les concerts où on peut échanger avec le public. Les grosses scènes et festivals, on kiffe, mais on aime de plus en plus les mini salles ultra serrées. C’est plus chaud !!! »

Au final, cela donne un album prometteur, à la fois joyeux et solaire, quand les thématiques abordées ne le sont pas forcément, Septembre a choisi de faire « de jolies chansons teintées de nostalgie heureuse.  D’amour. On regarde dans le rétroviseur, mais avec un petit sourire, ravi de ce qui est passé et pressé de vivre ce qui arrive ».

Septembre – Si c’était à refaire, Premier album déjà disponible chez BMG.

 

Pour lire l’article précédent, clique ici.

Pour me soutenir via Facebook, clique ici.

 

Un commentaire sur “Portrait : Septembre – Si c’était à refaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :