Théâtre : Sherlock Holmes et le mystère de la Vallée de Boscombe

Le Pitch


Le mystère de la vallée de Boscombe (The Boscombe valley mystery) est l’une des cinquante-six nouvelles d’Arthur Conan Doyle mettant en scène le détective Sherlock Holmes.

Cette pièce comique, et participative, est une adaptation théâtrale de Christophe Delort, où le public pourra enquêter avec Sherlock Holmes et le docteur Watson sur la mort de Charles Mac Carthy…

Sherlock Holmes et le mystère de la Vallée de Boscombe c’est 3 comédiens, 9 personnages, un seul meurtrier !

Texte : Arthur Conan Doyle

Adaptation : Christophe Delort

Avec en alternance : Christophe Delort ou Julien Cheminade ou Emmanuel Gasne, Karim Wallet ou Benjamin Batini ou Henri Rizk, Charlotte Gachon ou Sidonie Groignet ou Mathilde Ulmer

Mise en scène : Christophe Delort

Décors et Assistant à la mise en scène : Christophe Auzolles

Costume : Janie Loriault

 

Mon avis


Sur le papier le concept bizarre, de pièce participative, m’a interpellée, j’ignorais à quoi m’attendre et en même temps j’étais super dubitative, dans la logique le script est écrit et pour une personne comme moi, légèrement maniaque du contrôle, la vie ne doit pas laisser de place à l’improvisation, mais 2019 devant laisser place à la spontanéité… C’est ainsi que je me suis retrouvée dans l’attente de ne pas aimer ce qui allait se passer, d’autant plus qu’avec Sherlock Holmes on touche quand même à ma corde sensible, le Royaume Uni.

Et c’est sans doute ce qui m’angoissait un peu, ne pas retrouver le flegme britannique et cet humour anglais si particulier, souvent dans l’ironie, et dans le sarcasme, qui est un peu une seconde nature pour moi. Au final je me suis sentie comme un poisson dans l’eau, j’ai beaucoup ri et je recommande à quiconque de s’aventurer à assister et à participer de façon plutôt active à cette pièce, puisque le public est régulièrement sollicité pour aider Sherlock et Watson à résoudre l’enquête…

Mes passages préférés restent sans doute ceux où l’on note une complicité évidente et taquine entre les comédiens… Sidonie Groignet dans le rôle de la femme de ménage de la victime est désopilante…

De même qu’Emmanuel Gasne est particulièrement drôle dans son rôle de bâtonnier au tribunal, sûrement le passage le plus hilarant de la pièce, où le comédien rebondit à la fois sur les réactions du public et sur l’actualité.

Enfin, pour ne pas l’oublier c’est dans le rôle d’un Watson quelque peu pris au dépourvu que Karim Wallet s’est avéré être le plus drôle, notamment sur la révélation des 4 indices laissant encore un doute à Sherlock sur l’identité du coupable.

Les comédiens improvisent, se surprennent et se jouent les uns des autres avec un plaisir évident, on notera les changements de personnages où Sherlock s’empresse de rappeler Watson sur le plateau quand le comédien est déjà sur le plateau dans la peau du garde-chasse.

Quelques fantaisies et anachronismes dans l’histoire permettent un tout à la fois drôle et décalé. En bref, c’est un spectacle familial, caustique et quelque peu improbable que nous propose la petite troupe chaque week-end au Grand Point Virgule.

À voir, et à revoir, car chaque public rend le spectacle unique et différent.

Billetterie en cliquant ici.

Pour lire l’article précédent, clique ici.

Pour me soutenir via Facebook, clique ici.

RDV sur Instagram avec l’identifiant @lesmusichroniques

 

Un commentaire sur “Théâtre : Sherlock Holmes et le mystère de la Vallée de Boscombe

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :